?

Log in

No account? Create an account
Soirée lemons du 27 octobre 2017
albastella
( You are about to view content that may only be appropriate for adults. )

Résumé du SM044 - Bref, j'ai rencontré ce mec.
albastella

Bref.
Je suis allée avec Lusamine, Miss Romantique et Mr Mouche
visiter Melemele parce qu'un gamin a trouvé une divinité qui trainait
dans la forêt, donc on est allés chez lui.
Là bas, il y avait ce mec que je connais pas. Enfin si, je le connaissais. Bref, c'est pas grave, il était canon.

Les gamins sont arrivés mais j'ai regardé que ce mec. Mon corps a dit
"fringues toi comme lui !", ma tête a dit "t'es au boulot !".
C'est ma tête qui a gagné.
Lusamine s'est embrouillée avec sa fille, ça avait l'air drôle, et y avait ce mec derrières elles. J'ai regardé derrière elles.
Il est allé vers moi, je l'ai regardé, j'ai regardé plus bas, et j'ai réalisé qu'il parlait.

On est allés dans son labo, et j'ai vu
- un aquarium
- un ordi
- des caisses qui trainent partout.
Je suis allée sur l'ordi pour relever des traces d'ADN.
Ensuite Hoshigumo s'est endormi. Il m'a regardée et a souri. J'ai regretté de pas avoir écouté mon corps au début.

Bref, j'ai rencontré ce mec.

Résumé du SM044 - Bref, j'ai rencontré ce mec.


Soirée drabbles du 13 octobre 2017
albastella
( You are about to view content that may only be appropriate for adults. )

Tokyo Mew Mew, meilleur que Sailor Moon
CS
albastella
J'ai très longtemps cru que Sailor Moon était le meilleur Magical Girl de la création (juste après Suite Precure, my lovely.), et j'en ai honte. Je le croyais parce qu'on me l'avait dit, et parce que ce manga était porté aux nues par toute la communauté nostalgiafag du net. Mais j'ai honte, et j'aurais dû flairer le piège vu mes divergences d'opinions en tout genre avec les communautés pro SM (n'avez-vous jamais entendu dire que l’acronyme peut-être très révélateur ? non ? tant mieux.)

Et j'ai d'autant plus honte car en lisant le manga alors qu'il sortait, je me forçais à penser que c'était bien alors que quelque chose en moi s'emmerdait profondément (mon bon sens peut-être) et quand j'ai regardé l'anime SM Crystal récemment sorti, ce fut la révélation. Outre l'opening qui relève du génie (les momoiro clover Z, hein, pas les createurs de l'anime), tout le reste m'a semblé à jeter. A part peut-être Sailor Jupiter qui est assez mignonne.
Et c'est en me faisant cette réflexion que je me suis rappelé une conversation que j'ai eu quelques années auparavant avec un fan incontesté de SM (et de Twilight et Secret Story aussi (ce n'est pas un troll, c'est vrai)) où il me balançait impunément que Tokyo Mew Mew est une copie honteuse de SM sur bien des points, presque tous. Il se trouve que j'ai reconsidéré la question, et je suis assez d'accord, sauf sur le terme. TMM est grandement inspiré de SM, au même titre que yes precure 5 et smile precure, ainsi que mermaid melody et tous les autres bien connus groupes de MG, chacun a un exemple en mémoire, je vous laisse choisir.
Mais alors, qu'est-ce qui justifie le titre de ce post ? Eh bien, je vous déclare positivement qu'être le "premier de sa lignée" n'en fait pas forcément le meilleur.

Inutile de tourner autour du pot : je déteste Sailor Moon. Et je jure pour une fois que ça n'a rien à voir avec le fandom, ce serait même l'inverse, le fandom est bien la seule chose qui me pousserait à apprécier ce manga/anime, mais il n'y a rien à faire, je n'arrive pas à aimer SM.
Usagi est une gamine bruyante et agaçante. Je ne l'aime pas et le fait qu'elle a du cœur n'en fait pas forcément un bon perso. Ça aide, certes, à la rendre plus agréable, mais ça ne suffira jamais. Et elle est trop couvée à mon goût. Avoir traversé des épreuves, pardon, avoir livré des combats et avoir vu ses amies étendues au sol n'est pas pour moi une épreuve qui fait grandir un personnage.
A quel point Ichigo a t-elle dû s'accrocher dans TMM ? Ses propres camarades lui ont mené la vie dure. Alors qu'elle a sagement rejoint l'équipe de sauvetage de la terre, Letasu a été assez docile et Purin s'est amusée de la situation, Mint et Zakuro lui ont mené la vie dure, elles n'étaient vraiment pas amicales au début et ont toujours eu un caractère difficile. Et à ceci s'ajoute Ryou Shirogane, leur charmant "employeur" qui estime que ce n'est pas le temps des courbettes et ne se gêne pas pour la bousculer tant que ça lui plait, considérant que c'est normal (alors qu'elle n'est pas obligée de le suivre dans son opération save the world yay).
Mais quelles épreuves Usagi a t-elle traversées ? Ses partenaires Sailor étaient ses gardes du corps et se sont naturellement jointes à elle au nom de la réincarnation. Luna et Artemis étaient très patients avec elle, tout le monde a été patient avec elle, et tout ceci parce que c'est la belle princesse Serenity, etc. Qu'entends-je ? Elle a vécu des ep-p-preuves, à propos de son mec là ? Vous voulez vraiment parler de Ed... euh, Mamoru ? Parlons en, oui. Réincarnation, lol.
Quoi, ce n'est pas assez et je suis de mauvaise foi ? Ok, je continue alors. Mamoru est tombé amoureux d'elle tout de suite. Pourquoi ? Parce qu'il est la réincarnation du mec qui aimait la nana dont Usagi est la réincarnation. Alors, pourquoi leurs ancêtres respectifs étaient-ils amoureux ? Eh bien, parce que ils étaient beau gosse, palsambleu ! Et aussi parce que, bah, ils étaient un peu fascinés par la planète de l'autre. PLus sérieusement, je trouve leur amour très nébuleux, ils s'admiraient de loin et sont tombés amoureux l'un de l'autre alors que c'était une liaison interdite, oh, c'est si... triste ? C'est bien là tout le soucis : ce manga cherche à tout prix à mettre en scène un amour dramatique qui fera doki doki dans le kokoro de ces demoiselles et faire mouiller leur culotte. Oh, moi aussi je voudrais vivre un amour si tragique et si bô, se dit Camille, 14 ans, devant son ordinateur regardant la fin d'un épisode random de SM tout en essuyant ses larmes de crocrodil. Ce à quoi je réponds : non, Camille, tu n'en as pas envie, et si jamais ça t'arrive, tu comprendras à la dure pourquoi je dis ça.
La romance entre Ichigo et Masaya a une petite part de destin, certes, mais c'est tellement ridicule et sec... tertiaire. C'est bien simple : Ichigo est une adolescente qui regarde les garçons comme toutes les autres, et comme la moitié de la gente féminine de son école elle est en pâmoison devant le plus beau, le plus intelligent et le plus doué en sport des garçons de son collège. Peut-on parler d'amour au tout début de la série ? C'est fort discutable. Mais c'est à mon sens une bonne chose, car partir de rien permet une E VO LU TION. Oh, la belle nuance. Car Ichigo va faire quelque chose que les autres n'ont pas eu le courage de faire : elle va l'inviter a une expo à propos de quelque chose qu'il aime elle va essayer de discuter avec lui et même si elle est timide et mal-à-l'aise elle va prendre sur elle, bref, elle va s’intéresser sincèrement à lui. Je souligne ça, car l'expo où ils vont dans le premier épisode a l'air bien chiante, et pourtant elle s'y intéresse pour lui. Il est même remarquable que plus elle apprend à le connaitre, et plus elle l'aime.
Usagi a t-elle jamais appris à connaitre Mamoru ? Non, pas dans mes souvenirs. Je souhaiterais faire un appel à la parité et que toutes les héroïnes de mauvaises romance soient traitées de la même façon (plus la peine de préciser de qui je parle, du moins je l'espère.) Usagi n'a pas le temps de le connaitre, ils sont tellement occupés par leurs séances de réminiscence de leurs vies antérieures, de s'occuper de reines maléfiques et d'une gamine qui pointe sur eux un faux revolver... hihi. Tout ce qu'on sait, c'est que Mamoru est parfait : il est beau, intelligent, doué en tout, et ça semble tellement naturel qu'il se paye le luxe de se promener en tuxedo, frimeur.
Pourquoi s'acharner sur le pauvre Mamoru, alors qu'il n'a rie fait ? Eh bien, parce que si je me débats pour dire combien je préfère Ichigo parce que je deteste Usagi, pour les mecs c'est l'inverse, je suis entrain de me débattre pour dire combien je n'aime pas Mamoru parce que j'aime Masaya. Sous ses airs de Gary Stu, Masaya, eh bien, il vaut beaucoup mieux que Mamoru parce que si toutes ses qualités sont naturelles pour Mamoru, elles ne le sont pas pour Masaya. On apprend au cours de la série que lorsqu'il s'est penché sur le fait qu'il était un enfant adopté, il a pris la décision de devenir la fierté de ses parents en travaillant dur. Il est devenu excellent en classe, et il est devenu excellent en sport, et il a appris plusieurs langues, mais tout ça n'est pas tombé du ciel, il a recherché ce but pour se faire aimer de son entourage car il lui manquait cette confiance-là, tel qu'il était.
Vous voulez encore une preuve que TMM est meilleur que SM ? Alors une scène, une seule, et tout sera dit.

Episode 27; https://www.youtube.com/watch?v=YDnKnGAdOsQ
Ichigo et Masaya avaient rendez-vous, mais à cause d'une malheureuse urgence indépendante de sa volonté, Ichigo a été forcée de retarder son arrivée de quelques heures. Dépitée, elle se précipite tout de même vers leur lieu de rendez-vous alors que la pluie tombe. Une fois arrivée, elle ne le voit pas et se dit que c'est normal, personne ne l'attendrait aussi longtemps sans avoir été prévenu, et sans explications.
Mais pourtant, il était toujours là à l'attendre. Il la fixe sans rien dire alors qu'elle essaie de s'expliquer tant bien que mal, difficile de dire si son silence la met mal-à-l'aise ou au contraire l'arrange. Elle ne peut pas lui dire qu'elle se battait pour protéger la ville de créatures, ni que son portable a été mangé, et tout ce qui va avec cette histoire. Mais elle a quand même couru aussi vite qu'elle pouvait pour rejoindre leur lieu de rendez-vous, alors qu'il aurait bien pu ne pas être là. Elle est venue.
Masaya a été sensible à ça

Pendant le temps où il l'a attendue il a eu tout le loisir de penser à s'il voulait l'attendre et pourquoi il le faisait. La raison est claire : lui, qui vit dans un univers stressant où tout semble le juger, vit la présence joyeuse et attentionnée d'Ichigo comme une bouffée d'air frais. Au milieu de toutes ces filles qui l'admirent et l'adorent pour son aspect extérieur, elle a été celle qui a pris la peine de s'intéresser réellement à lui. Et même avec ses petits problèmes de mutation dont il est finalement conscient, elle a toujours fait de son mieux pour trouver du temps pour lui sans négliger ses nouvelles "responsabilités". Elle fait de son mieux pour tout conjuguer malgré la difficulté de la chose, et reste pure et sincère, sa présence est une vraie bouffée d'oxygène pour lui et il la trouve touchante. Finalement, il en est tombé amoureux, et comme il n'y a aucune raison de garder ça pour lui, il le dit. Il n'insiste pas quand elle fuit pour une raison ou une autre et ne pose pas de question sur pourquoi elle cache ses cheveux, il sait que ça la mettrait mal à l'aise et ça n'a finalement aucune importance, pas plus que la raison de son retard.

Cette scène est un échange simple où ils mettent de côté tous les facteurs extérieurs, tous leurs problèmes respectifs, leur entourage, le monde. Pour une fois, une seule, il se laisse complètement aller. Si les airs de petit garçon parfait de Masaya peuvent être agaçants, c'est là la scène qui, si elle est correctement comprise et ressentie par le spectateur, pourrait le faire aimer de n'importe qui car lui aussi est touchant.

Alors, il y a une histoire de destin ou de réincarnation dans TMM ? En effet, il y a quelque chose de ce genre. Mais ça n'a aucune importance, car elle admirait ce qu'il semblait être, et il appréciait ce qu'elle semblait être, mais ils sont tombés amoureux l'un de l'autre pour ce qu'ils étaient.

Mon seul regret c'est cette histoire de chevalier bleu, mais ma foi, c'est pas pire que môsieur Tuxedo mask. Voilà, la bombe est lancée. Tout ce pavé est peut-être un peu fouillis, promis j'arrangerai ça après avoir revu correctement TMM et terminé SMC.
Sur ce, regardez de bons shojo MG, jouez à Pokémon et soyez heureux.

Sena Tsubasa et Ōzora Akari, meilleur pairing d'Aikatsu
Tsubari
albastella
Absorbée par mon visionnage d'Aikatsu, j'ai bien peur d'avoir été très insistante sur le fait que j'adorais la petite heroïne de la saison 3 et j'aurai bientôt épuisé les derniers amis patients qu'il me reste.
Mais si je suis aussi intarissable, c'est que je suis simplement fascinée par la beauté du lien entre Akari Oozora et le designer de Dreamy Crown qui sera la marque favorite de cette dernière, Tsubasa Sena.

Et c'est alors que moi, légendaire fuyarde de tout réseau social qui prends la peine de cacher soigneusement mon LJ de tout public qui risquerait de ne pas l'aimer (lecteurs perdus, c'est à vos risques périls), je suis allée fouiner sur le "aikatsu wiki" pour noyer mon ennui... et je suis tombée sur des choses qui ne m'ont pas plu. J'ai vraiment bien fait de vivre en hermite, il faut croire.
Alors que je parcourais la page du conte de Thumbelina sur ce site, je me suis bêtement perdue à regarder les commentaires comme si l'avis des autres avait un intérêt et là c'est le drame... "La robe premium de ce conte aurait dû être pour Aurora Fantasy, mais elle est encore allée à Dreamy Crown... Akari est trop mise en avant", qu'ils disaient. Cependant il se trouve qu'Akari est l'héroïne... et que pour le bien ce l'histoire, cette robe devait être pour elle. Pour elle, et pour Tsubasa. Sans plus d'introduction, j'en viens à mon propos : Le soin accordé au lien entre ces deux personnages.
(NB : je ne parlerai pas encore du film... il se trouve que comme la plus grande partie du net, je n'ai pas encore eu l'occasion de le voir.)

Akari est une petite idol débutante qui a eu un lancement très difficile mais a réussi à s'imposer grace à sa persévérance et sa force de caractère. Et aussi, un peu grace à l'aide de sa senpai et adorée idole, Ichigo Hoshimiya qui malgré tout lors de de sa première audition, a décelé en Akari une idol, voyant une faible aura émaner d'elle. Lors de la seconde partie de la saison 2, nous l'avons vue échouer, reessayer, perséverer et s'entrainer pour enfin briller. Au début de la saison 3, elle est enfin devenue une idol avec un peu d'expérience et décroche des contrats qui feront d'elle une vraie célébrité. C'est là qu'elle se retrouve face à un choix crucial dans sa carrière : quelle marque (brand) de vêtements Aikatsu favorisera t-elle ? Lors de la soirée d'halloween, alors qu'elle est face à de nombreuses cartes, dont une coord d'Angely Sugar, la marque favorite de son idole Ichigo, elle hésite à les prendre mais son regard dérive vers le haut, et là...

Tsubasa Sena, lui, était un jeune garçon passionné de mode et rêvant de travailler dans ce domaine. Après avoir travaillé plusieurs années en tant qu'assistant sous le regard bienveillant d'Asuka Amahane, la top designer d'Angely Sugar, celle-ci le pousse à devenir enfin lui-même designer de sa propre marque. C'est ainsi que nait Dreamy Crown... "Une couronne rassemblant tous mes rêves, un style égalant la majesté d'une couronne". Alors que son visage était encore inconnu du grand public, son travail peu connu et sa réputation florissante, il est invité à fabriquer une coord pour la soirée spéciale d'halloween de l'école "starlight gakuen". Et c'est visibement u peu surpris (il m'a semblé) que ce soir là, devant la télévision il constate qu'une jeune idol débutante a choisi ses cartes pour le concert qu'elle a gagné lors d'un jeu au cours la soirée...

Peu de temps après, à l'épisode 107, Akari décroche un concert très important pour sa carrière et décide que pour une pareille occasion, il lui faut une robe de circonstance. La voilà donc qui, après avoir entendu dire que Dreamy Crown sortirait bientôt sa première premium, décide d'aller demander en personne au designer pour sa robe. Voilà pour les présentations.

J'ai toujours trouvé leur rencontre amusante (et la réplique de Tsubasa tranchante à souhait), mais elle est surtout symbolique, elle déterminera leur futur à tous les deux. Akari vient lui demander de l'aide pour un concert qu'elle ne peut se permetre de rater, Tsubasa est en pleine création pour une robe qu'il ne peut lui non plus se permettre de rater et qui déterminera la réputation de Dreamy Crown, et recevra malgré lui l'aide d'Akari. C'est en travaillant ensembles qu'ils achèveront chacun leur objectif de façon magistrale.
Je me permets une petite référence de fangirl écervelée (c'est vraiment cheercher la petite bête mais...), Akari porte assistance à Tsubasa pour réaliser une partie importante de la robe, le ruban rouge qui orne le torse. Cette partie est fort voyante sur une robe si blanche/bleutée et si pure, et le rouge du ruban aura été apporté par Akari qui aura traversé monts et vallées pour permettre à Tsubasa de finaliser son travail. Je trouve ça interessant (bien que je doute que ce soit volontaire) que ce qu'ils ont fabriqué ensembles soit un ruban rouge si voyant sur une robe immaculée, sachant que les japonais portent une attention toute particulière à une croyance selon laquelle les personnes destinées sont liées par un "fil rouge" invisible.

Par la suite ils se revoient dans l'épisode 114 où Tsubasa aide Akari dans sa recherche d'un arbre de noël mais je ne pense pas qu'il y aie grand chose à dire pour le moment. Je sauterai dont directement à l'épisode 123, "Le bouquet de printemps" (que j'ai déjà cité plus haut). Akari, une fois encore a un concert très important dont le thème sera l'arrivée du printemps, et espère décrocher une robe qui fera forte impression. Elle sait cependant que Dreamy Crown gagne en popularité, et s'inquiète du fait que ce n'est pas parce qu'elle a eu les deux autres premium qu'elle aura aussi la suivante.
De son côté, Tsubasa a bien annoncé qu'une premium serait bientôt disponible, mais il est toujours bloqué sur la phase de création : il ne trouve aucun conte qui s'accorde avec le thème qu'il souhaite représenter dans son travail : le printemps. Et plus encore, il ne souhaite pas cette fois donner sa robe à Akari : se souvenant des discours passionnés d'Asuka Amahane lors qu'elle créait une robe pour Ichigo, il souhaite lui aussi qu'elle porte une de ses robes.
Cet épisode est fait de croisements. Au début, Tsubasa aperçoit Akari à la TV pour son travail de présentatrice météo, s'amuse de ses petites étourderies, et Akari aperçoit ensuite Tsubasa présenté à la TV juste après son emission, pour l'annonce de sa prochaine robe premium. Le croisement suivant se fait en face à face dans le tram/metro où Akari aperçoit Tsubasa depuis l'autre côté de la voie dans un train, l'interpelle pour lui demander à propos de la robe mais son train démarre et elle n'a pas le temps de lui parler. Il sourit, pensant que "elle ne change pas", puis aperçoit dans le train une publicité pour l’émission meteo d'Akari et dit "Elle fait vraiment de son mieux je dois me motiver aussi". Je trouve, au passage, remarquable le fait qu'il est remotivé simplement en voyant qu'Akari elle aussi travaille dur.
Le prochain "croisement" sera décisif, car alors qu'il est encore coincé sur son problème de concept pour le design de sa robe, Tsubasa regarde l’émission d'Akari (m'est avis qu'il l'attend chaque matin de pied ferme) et y trouve exactement ce qu'il cherchait. Akari qui une chose en entrainant une autre est venue au studio avec son conte préféré étant petite, le présente au public : Thumeblina (Poucette en français, il me semble). Elle commente qu'autrefois, elle cherchait dans les tulipes si Thumbelina ne s'y cachait pas, puis montre les tulipes que son assistant, Oozorakko, a fait pousser. Voyant ceci, Tsubasa trouve immédiatement une idée pour sa robe, imaginant une tulipe sur sa feuille de papier. Peu après il va la présenter à Asuka Amahane, visiblement toujours attaché au jugement de son mentor, et croise Ichigo qui se rend au même endroit.
Alors qu'il présente sa robe, il explique que Thumbelina est petite mais semble "représenter le printemps lui-même", lumineuse et joyeuse (et le fait qu'il utilise le terme "AKARukute", on en parle ? xD). Là, Ichigo fait la remarque que c'est exactement comme Akari : une idole encore débutante mais en faisant joyeusement son Aikatsu chaque jour elle baigne son entourage de sa bonne humeur et sa lumière. Tsubasa reçoit ces paroles comme une révélation.
Le croisement suivant est Akari qui bavarde avec ses amies à la cafétéria et découvre que la robe de Dreamy Crown est achevée, et qui plus est, très inspirée du thème du printemps. Akari ne tient plus et se décide à aller lui demander directement.
Alors qu'elle était sur le quai du train, en chemin pour Dreamy Lake, elle croise enfin Tsubasa en face à face exactement au même endroit que la dernière fois (celle où elle s'est pris un vent). Cependant cette fois ci ils se remarqueront en même temps et si la première fois c'est Tsubasa qui est parti le premier (quand son train a démarré), cette fois c'est lui qui va prendre la peine de la rejoindre de l'autre côté du quai. Et avant qu'elle n'aie pu lui demander quoi que ce soit, il lui offre les cartes de sa nouvelle robe, expliquant qu'il n'aurait pas pu la réaliser sans elle et qu'elle était la seule idol pouvant la porter.
On assiste là au même phénomène que dans l'épisoed 107 : Akari a un concert important qui approche/Tsubasa doit fabriquer une robe; tous deux travaillent sur un thème similaire, celui du printemps (dans le 107, leur "premier travail décisif"); Akari a besoin d'une robe qui fasse sensation/Tsubasa a un soucis avec la création de sa robe; Akari porte assistance à Tsubasa, la robe est finalisée et va à Akari, bien que dans le cas de l'ep 123 elle l'aide inconsciemment.

Ces deux épisodes les mettent tous deux en situation de travail où ils ont besoin l'un de l'autre pour avancer. Et alors qu'ils auraient pu simplement avoir besoin du travail de l'autre, a savoir Akari de la robe premium et Tsubasa qu'Akari la porte et réussisse son concert, Akari aura participé activement à la création des robes, rendant ainsi leur lien bien plus important. Ils étaient tous deux débutants dans leur milieu, sans nom ni réputation, et en travaillant ensembles ils s'élèveront, pour leurs rêves respectifs qui rassemblés n'en forment plus qu'un. Tsubasa a été un peu surpris par la determination d'Akari, et pourtant il a été touché.


A la fin de l'episode 123, lorsque Akari a fini son concert et sort du bâtiment, Tsubasa l'attend là, commente que c'était un bon concert et Akari ajoute que c'est grâce à la robe qu'il lui a donnée et le remercie. Il lui dit alors qu'un designer et une idol sont une équipe, et que c'est en travaillant ensembles qu'ils peuvent voler plus haut encore. Il ajoute que si elle se mettait à tirer au flan, il ne lui donnerait plus de robes (et toc). Ce petit dialogue résume à lui tout seul tout ce que je m'évertue à dire depuis le début.


Ceci étant dit, il y a d'autres épisodes où Tsubasa apparait, cependant ce n'est pas pour le travail. Il y a cet épisode 114 où il ne se passe pas grand chose, et l'épisode 126 où Akari et ses amies ont un "off time" (les idol ne prennent pas de vacances !) et alors qu'elles cherchaient quelque chose de différent à faire par rapport à d'habitude, Akari suggère d'aller camper au Dreamy Lake. La voilà donc qui appelle Tsubasa pour lui demander si elle peut venir s'incruster, ce à quoi il ne voit pas de problèmes. Une fois sur place elles se perdent dans la forêt (forcément, avec Akari pour guide...) et croisent Tsubasa qui trainait là pour trouver des matériaux et faire des teintures. Il les sauve donc une première fois, et si seulement c'était la dernière... Alors qu'elles auront refusé de venir dormir dans son chalet "pour le pas le déranger dans son travail", il devra les aider à monter la tente et préparer le barbecue. Je pense que s'il n'avait pas été là, elles seraient mortes. Il leur rappelle également qu'elles ne peuvent pas toutes les trois devenir starlight queen, et qu'inéluctablement elles devront être rivales. Durant cet épisode, il ne fait que poser sur elles un regard bienveillant et les aider.
Ce qui est le plus important à dire de cet épisode, c'est que Akari n'hésite pas à se tourner vers lui si elle en ressent l'envie ou le besoin. Quelques épisodes après avoir eu sa première robe premium, elle s'était tournée vers lui pour son sapin pendant les vacances d'hiver, et quelques épisodes après avoir eu sa troisième premium (comptant à part la robe du film) elle se tourne à nouveau vers lui, cette fois pour son "off time" d'été. Il s'agit toujours de moments de détente et elle lui demande donc son assistance en dehors du travail pour des choses amusantes.

up 18/01/16

Tsubasa fait par la suite pas mal d'apparitions courtes (voire des cameos) mais ça vaut quand même la peine de le citer.
Il apparait dans l'épisode 134 où Akari et sa nouvelle petite protégée Madoka forment ensembles un unit "Skips♪". Juste avant leur concert, alors que Akari sautillait dans un couloir, Tsubasa apparait de nulle part dans un angle de camera comme seul lui sait le faire. Il commente qu'elle a l'air de bien s'amuser, et que le nom de leur unit "Skips" c'était pas un exagération (vu qu'elle sautillait, skip♪). Un peu surprise de le voir là, elle demande s'il est venu regarder le concert, il répond qu'il n'est pas là que pour ça et lui tend les cartes de leurs unit dress, ainsi que des bracelets assortis.
Les épisodes 137 et 138 sont dédiés au tournois des unit (par deux). Akari participe avec Madoka en tant que Skips♪ mais elles rencontrent quelques soucis car elles n'ont pas leurs robes à temps. Il se trouvait qu'elle les avait rendues à Tsubasa pour des ajustements et le paquet à plus voyagé qu'il n'aurait dû. Ce n'est pas très important, mais toujours bon à citer.

L’épisode 145 est déjà plus intéressant (bien que ça reste léger), un classique de l'épisode du festival d'été. Akari et compagnie parviennent à y aller malgré leur emploi du temps chargé. Alors qu'elles s'apprêtent à entrer dans le festival, Akari semble remarquer une présence derrière elle, parmi les arbres, mais n'y prête pas longtemps attention et s'en va. On remarque qu'il s'agissait de Tsubasa et apprend plus tard qu'il attendait Naoto, Johnny et Yosshun qui l'avaient invité au festival. L'épisode tourne plutôt autour de Madoka/Rin/Juri mais nos deux protagonistes ont droit à leur scène à la fin de l'épisode, où ils se remarquent enfin "vraiment". Tsubasa retire le masque d'Oozorakko qu'Akari portait sur la tête et le remplace par un masque du Dreamy Puppy (la mascotte de Dreamy Crown), et lui dit qu'elle devrait plutôt porter ça. C'est peut-être une interprétation un peu exagérée mais ce geste, lorsqu'il lui prend son masque pour le remplacer par celui de la mascotte de Dreamy Crown, ressemble à un geste de possessivité... C'est son idol privée !

L'épisode 159 est un Drama SF. Akari est le dernier espoir pour sauver toutes les robes du monde que le maléfique Johnny (YEAH!) a décidé de remplacer par des sweat/joggings. Afin de vaincre ce dernier, Akari prend le contrôle du robot géant Oozorakkon, coachée par son créateur, Tsubasa déguisé en scientifique.
Ils se "rencontrent" quand Orihime demande à Akari de prendre le contrôle du robot, alors qu'elle demandait pourquoi elle avait été choisie, Tsubasa apparait et dit que son énergie est nécessaire car l'eergie d'idol vient d'une idol avec une âme/de la fougue (spirit quoi). Il ajoute qu'elle a accumulé énormément d'énergie d'idol en pratiquant ses... activités d'idol chaque jour, cette énergie bien utilisée pourrait donner au robot une puissance incroyable.
Il la coache ensuite pour qu'elle maximise sa synchronisation avec le robot, mais les résultats ne sont pas très concluants jusqu'à l'arrivée de Rin.

160 perfect idol
163 dolls
167 nursing
170 NYA - sans doute new premium



notes
- Tous deux ont fait leur apparition officielle après un caméo, où tous deux regardaient la TV.
- Tous deux été introduits dans leur milieu par des personnes liées, a savoir Asuka Amahane, top designer d'Angely Sugar pour Tsubasa, et l'idol principale portant ces robes, Ichigo Hoshimiya pour Akari.
- Étymologiquement, Akari Oozora (大空あかり) signifie "grand ciel lumineux" et Tsubasa (翼) signifie "aile". Sena (瀬名) est plus compliqué mais je traduirais ça par "anonyme". Leurs noms pourraient être liés par le fait que Tsubasa représenteraient les ailes (robes) qui s'elancent dans le grand ciel (portées par l'idol).

C'est tout pour le moment, c'est un peu incomplet mais j'arrangerai ça plus tard. Regardez Aikatsu, chantez, dansez et soyez heureux.

Des remakes de Diamant et Perle ?
CS
albastella
Bien, en découvrant ma version Perle japonaise fraîchement reçue et étudiant attentivement la conversation avec le Professeur Nanakamado, Kouki et les guignols de la Team Galaxy, j'ai eu une révélation.

Pourquoi tant d'efforts pour obtenir des informations sur l'évolution ? Pourquoi ainsi harceler un vieil homme, ce n'est pas dans la nature du génie qu'est Akagi de faire ce genre de "diversion" pour détourner l'attention des autorités sur son projet de destruction du monde, il ne s'inquiète pas assez de l'opinion d'autrui pour perdre son temps à ça.
C'est ainsi que ma charmante collègue Cyana et moi-même, entre deux spéculations, avons développé la théorie suivante.
J'ai lu quelque part que le logo des jeux ORAS datait de 2012... mais depuis quand exactement ces jeux sont-ils en projet ? Un paquet d'années, à n'en pas douter. Le système de la Mega évolution n'a pas été créé en un jour, et si le fait que le Professeur Utsugi à Johto étudiait les évolutions est sans ambiguïté étant donné que la science des Pokemon n'était que peu exploitée à l'époque et cela faisait un parallèle intéressant entre le désinvolte Professeur Ookido et le sérieux et nerveux Professeur Utsugi (je m'égare...), le fait que le sujet soit remis sur le tapis avec le Professeur Nanakamado, cette fois, soulève quelques question. Car là où le Professeur Utsugi parlait tellement de ses recherches que je ne m'en souvenais même plus il y a un quart d'heure, le Professeur Nanakamado, lui, nous inonde de monologues théoriques sur l'évolution des Pokémon du début à la fin du jeu, et ce plus en particulier dans cette fameuse scène de la bibliothèque où notre rival semble tellement s'ennuyer.
Il nous parle tout d'abord de l'incohérence du phénomène de l'évolution. Je le paraphraserai autant que mes souvenirs le permettent, il disait quelque chose du style "Certains Pokemon évoluent d'autres pas, cela voudrait-il dire qu'ils sont des créatures imparfaites forcées d'évoluer ? Que dire, dans ce cas, des Pokemon légendaires qui, eux, n'évoluent pas ? Faut-il en déduire qu'ils sont parfaits ?"
Cette déclaration soulevait simplement à l'époque des questions auxquelles on n'avait aucun moyen de répondre, mais qu'en est-il aujourd'hui ? Il parle également, ceci est sûrement la partie la plus intéressante, d'une énergie particulière dégagée lors de l'évolution. Si nous nous penchons également sur les recherches du Professeur Platane, qui par le plus prodigieux des hasards était un élève du Prof Nanakamado, en rassemblant tout ceci, comment ne pas faire le lien ?

Jusque là, alors que Masuda avait déclaré ne pas souhaiter faire un remake de tous les jeux Pokémon, je ne croyais pas en ce remake de Sinnoh. Mais avec tous ces indices qui apparaissent devant mes yeux ébahis, c'est comme si DP tout entier nous hurlait qu'une révolution nous attendait dans l'univers de l'évolution, toutes les observations du Prof Nanakamado ont forcément un but. Et que dire ensuite du but, aujourd'hui encore inconnu au monde, du grand Akagi ? Beaucoup de gens supposent simplement qu'il voulait remodeler un monde selon sa volonté car celui où il vivait ne lui plaisait pas (les gens ont été méchants avec lui, vous comprenez...) mais cette vision naïve des choses ne me convient pas. Son plan n'a pas abouti dans DPpt pour des raisons X ou Y mais où serait-il allé si, dans un jeu plus récent, il avait obtenu non seulement Dialga ou Palkia, mais surtout cette fois effectuant une Primo Résurgence, ou quelque chose d'assimilé ? Petite note au passage, je trouve que la Primo Résurgence est un terme qui devrait rester à Groudon/Kyogre, qui sont des "bêtes ancestrales" ce qui n'est pas le cas de Dialga/Palkia qui sont des dieux. Cependant, je les pense trop importants dans l'ordre du cosmos pour se contenter d'une méga évolution, il conviendrait mieux qu'ils obtiennent un changement tel qu'une « manifestation divine » ou autre. Ce n'est cependant que mon avis et je serai rapidement contredite par l'existence du fameux Dialga Primal de Donjon Mystère 2 et 3. Que sera sera.
Bon sang, mais cette fois, les orbes des légendaires auront-ils un VRAI usage ? Ce serait carrément badass ! (oui, à ce stade on abandonne le langage élégant et passe aux cris de fan écervelée)

Voici donc ma théorie. Les méga évolution auraient été prévues depuis des années par les développeurs, mais jugeant que le jeu n'était pas encore assez mûr, ils auraient attendu que l'heure soit venue. Arrivés à XY, avec un Pokedex suffisamment conséquent et des graphismes capables de donner un effet réellement impressionnant à la méga évolution, ils auraient enfin lancé le système, surtout que le public est enfin assez mûr pour apprécier le concept et l'exploiter en stratégie. Les méga évolutions existent depuis 2006 ! Il était enfin temps, 7 ans après, de les offrir au monde, en sortie mondiale qui plus est.

Platane n'a jamais réellement compris ce qu'étaient les Méga évolutions. Daigo aussi semble l'ignorer. Tous ces dresseurs qui la maîtrisent ne comprennent pas vraiment d'où cela vient. Mais Nanakamado peut s'en rapprocher, venir a des théories frôlant la vérité. Et qui mieux que l'énigmatique (encore mieux que Christian Grey), le puissant, l'insondable Akagi pourrait comprendre, pour ne pas dire "savoir", ce qu'est cette énergie qui déclenche les Méga évolutions ?

Voici donc pour les spéculations "scénaristiques", passons aux nouveautés des mécaniques de jeux. Nous avons supposé quelles nouvelles méga évolutions ce jeu pourrait apporter.
D'abord sans surprises, les starters DOIVENT méga évoluer. C'est ainsi que se déroule le cycle de la vie. Je crois aussi à des Pokémon pour les membrs de l'élite 4 et pour Akagi, à savoir Dimoret, Apireine, Hippodocus et Archeodong. Ces quatre là sont évidents à mes yeux, je me retiens de faire tout autre supposition.
Nous avons également supposé qu'Arceus pourrait accéder à sa propre nouvelle forme, ou plutôt sa « vraie » forme. Il est dit dans certaines entrées du Pokédex qu'Arceus aurait créé le monde avec ses 1000 bras. Mais on ne les a jamais vus, ces 1000 bras. Cette théorie s'appuie aussi sur la scène du film 10 (Dialga VS Palkia VS Darkrai) où est diffusée la musique Oracion, censée être Arceus. Une animation montre de nombreux traits de lumière doré (de la même couleur que la roue d'Arceus) qui forment presque deux ailes. Une image des 1000 bras ? Je ne pense pas qu'ils pourraient représenter ça réellement en combat, mais c'est une théorie interessante.

Je souhaite aussi spéculer sur des possibilités de noms pour ces remakes. Cependant je refuse de retomber dans les niaiseries du style "Rubis Abime et Saphir Marine" qu'on nous servait partout sur le net avant l'annonce d'ORAS. Les titres Omega et Alpha n'avaient été prévus par personne, parce que personne n'avait décortiqué les scénarios des jeux RSE à a base... mais pourtant la réponse était là, sous notre nez. Juste, personne ne l'a vu venir, parce que personne n'a prêté attention à ce que le jeu voulait transmettre.
Les jeux DP ne veulent pas transmettre les idées que l'univers est infini et le temps s'écoule infiniment également, c'est pourquoi les titres Cosmic Pearl & Temporal Diamond ne riment à rien, tout autant que mes adorés Infinite Pearl & Eternal Diamond. Ce sont des concepts que l'on a, je crois, saisi avant même d'avoir joué au jeu. Il faut chercher plus loin. Il ne faut pas tomber dans la facilité de chercher dans le temps et l'espace, ou d'écouter simplement ce que répète robotiquement la Team Galaxy tout le long du jeu. L'insistance du Professeur Nanakamado sur le mystère de l'évolution a forcément quelque chose d'exploitable et c'est là que je veux commencer ma piste. Nous avons pensé à une théorie, elle vaut ce qu'elle vaut mais je l'aime bien. A Kannagi Town, la doyenne dit "Le temps et l’espace de Sinnoh sont emplis des souvenirs et des pensées d’innombrables humains et Pokémon". Nous avons donc pensé à Memory Diamond et Thought Pearl. Voire des synonymes, doit y avoir des trucs plus « classes ». Je crois que cette idée-là est à creuser.
Il est également important de choisir un concept facilement représentable par un logo qu'on reproduit aussi facilement à l'écrit, ainsi que sur le Pokemon phare du jeu. RFVF avait la feuille et la flamme des starters stars, dans HGSS le cœur d'or et l'âme d'argent qui font également un logo accrocheur, et les Omega/Alpha non seulement correspondent à leur Pokemon star mais apparaissent sur leur corps. Je pense que le remake DP reprendrait quelque chose de similaire, quelque chose qui se rattache aux légendaires, mais pas vraiment directement à eux, de représentable par un symbole et qui serait le déclencheur de leur propre primo résurgence, leur méga évolution, leur "manifestation divine".

N'hésitez pas à donner votre avis sur ces théories ou à proposer les vôtres, je vous laisse la parole, en attendant jouez bien à Pokémon.

Des remakes RSE, les fabuleux ORAS.
ORAS
albastella
Il y a peu de mots pour décrire mon excitation par raport à ces jeux si bien que je tiens attentivement le compte à rebours tout en essayant d'oublier que le japon et les USA pourront jouer une semaine avant moi. Mais qu'à cela ne tienne, je ferai preuve de patience, même si ce n'est pas juste.

Mais faire preuve de patience n'implique pas qu'on y prend du plaisir, et en l'occurence pour ma part je n'en prends pas spécialement, bien que dans un sens l'attente longue et lente rend le précieux sésame plus désirable encore.

C'est pourquoi en addition avec le harcellement constant sur mes camarades humains, je vais ici lister mes attentes par rapport à ce jeu, toutes les choses que j'ai vraiment hâte de faire/voir, ainsi que ce que je promets de faire pendant ma partie. (et en attenant, je vais abuser de la demo, c'est une drogue aux conséquences acceptables)

1 - Choses à faire
TERHAL - Je ne sais passi c'est très juste, mais je compte reset plusieurs fois la version AS pour collectionner sur OM les terhal shiny.
BAIES - Replanter toutes les baies, et les arroser éventuellement. Je n'ai jamais fait ça de ma vie sur RSE, il s'agit donc d'une bonne résolution
POKEDEX - Peut-être pas remplir le Pokedex, mais au moins capturer un peu tous les Pokemon qui passent. Profiter du jeu à fond, nous dirons.
BARPAU - Obtenir Milobellus. Dans OM peut-être pas avant la ligue (probable qu'il soit dans mon équipe sur AS) mais tout de même, l'obtenir. Et au moins le tenter shiny.
VERRE - Ramasser les cendres et obtenir tous les objets en verre.

2 - Ce que j'ai hâte de voir
- Le camion de déménagement. C'est la base de tout, le début de l'aventure... la premiere impression est importante, dans XY ce fut magnifique, j'attends ORAS au tournant.
- La/les plus grande(s) ville(s) en 3D. Selon les infos de la demo, Lavandia devrait avoir été agrandi, bien que je reste sceptique, donc j'attends.
- Un bon restyle des arènes, j'attends surtout celles de type electrique, vol et eau. Et j'espère qu'ils ne mettront pas les classiques téléporteurs dans l'arène psy...
- Poivressel. J'ai hâte d'entendre sa musique, j'ai hâte de voir le marché, j'ai hâte de tout voir. Cette ville était géniale, elle va le devenir plus encore.
- Atalanopolis, et ses "étages". Ça monte, ça monte, ça monte... et c'est tout blanc de partout... et cette grotte origine.....
- Le pilier celeste. Dans RSE, c'était pas très joli mais là ça promet d'être spectaculaire.
- La maison d'Anette. Elle nous dit que c'est en bazar mais en 3G on voir juste plein de choses qui trainent, j'espere que ce sera bien rendu en 6G avec la 3D.
- Le volcan, en 3D. Ça va être si beau, si... brûlant.
- Les fonds marins, en 3D. Les bancs de Pokémon à rencontrer, les objets partout, les dresseurs sous marins !
- Le survol de la région sur (mega)latios/latias. ça promet d'être complètement épique.
- Le Poké-navi. C'est de loin l'arrangement de l'ecran tactile le plus génial de l"histoire de pokemon. En 5G, c'était pas très utile pour l'aventure, juste pour le multi, la pokemontre en 4G c'était très bon mais un peu limité (et certains logi étaient pourris), dans XY c'était du génie et là c'est l'apogée de tout.
- Le racourcis pour vol. C'est une partie du poké-navi mais ça mérite d'être cité à part, c'était l'amélioration qu'on n'attendait pas mais qui change tout.
- Les concours... Moi qui passe des heures à faire des Pokémon stratégiques sur XY pour le combat, dans ORAS je pourrai en plus préparer des pokémon parfaites pour les concours, qui ne seront là que pour ça (et pourquoi pas, les préparer pour les deux ? Si les gouts et les natures sont en accord avec les attaques...)
- Les bases secrètes, les décorer, les trouver... C'est déjà compliqué de trouver un emplacement où la salle est assez grande ! Et le simple fait d'acheter/trouver tous les objets de personnalisation, un peu comme les vêtements de XY, ça promet d'être génial.


3 - Mes attentes
- Le retour de l'ancien système d'évolution de Barpau. L'échange avec un objet, c'est d'un banal... Je souhaite que la bel'écaille soit abolie dans ORAS.
- Je souhaiterais que toutes les mega évolutions n'aient pas encore été annoncées... Par rapport aux concours, il serait stupide que Mega-Milobellus n'existe pas, c'est le Pokémon phare des concours depuis RSE !

Kikoushi to maihime no Waltz - Shuharu anthology
CS
albastella
5 - Sonna koro (Subaru)
(Le litre "Sonna koro" veut dire "ce moment là" dans le sens "un passage dans la vie")

http://image.noelshack.com/fichiers/2014/10/1394385710-p22.jpg
http://image.noelshack.com/fichiers/2014/10/1394385703-p23.jpg
http://image.noelshack.com/fichiers/2014/10/1394385698-p24.jpg
http://image.noelshack.com/fichiers/2014/10/1394385706-p25.jpg

P22

Haruka

- Je suis rentrée !

Masato

- Bon retour oneechan !

Mitsuko

- Bon retour Haruka

Masato

- Oneechan, parles-nous de tes aventures à Johto !

Haruka

- Bien sur !

Moi aussi, j'ai plein de choses à vous raconter !

P23

(Une heure plus tard)

Mitsuko

- Tiens ? Tu n'étais pas dans la chambre de Haruka ?

Masato

- Ouais, mais elle n'arrête pas de parler de Shuu !

(en fond de case : Et après, j'ai fini par combattre Shuu en finale du concours mais comme d'habitude il est génial ! La danse fleur de Roselia s'est améliorée et absolument parfaite !

Moi aussi j'ai fait de mon mieux pour ne pas perdre....)

- Je veux qu'elle parle plus des Pokémon de Johto, moi !

Mitsuko

- C'est problématique...

Masato

- C'est clair!

Et en plus elle m'a chassée de sa chambre parce qu'elle téléphone avec Shuu !

Mitsuko

- Téléphone ?

P24

Mitsuko

- Je vois

Je l'envie~

Masato

- Eeh...

Maman, tu veux aussi téléphoner à Shuu ?

Mitsuko

- Mmmh...

Je me demande si ça a évolué entre ces deux là

Masato

- Évolué ?

Mitsuko

- Oui

Comment dire...

P25

(Maman aussi elle est passée par là ?)

Haruka

- Atchoum !

Shuu

Un rhume ? Ce n'est pas beau... (nt : « utsukushikunai »)

Haruka

C'est pas bien de dire ce genre de choses.

Shuu

- Faire attention à sa santé est une responsabilité importante pour un coordinateur, non ?

Ce serait ennuyeux si tu ne pouvais pas te donner à fond pendant une compétition.

Je serais désolé de devoir me battre contre ce genre de rival.

Je n'apprécierais pas vraiment ma victoire si je m'inquiète !

Je veux que tu sois prête ! (nt : à la fin de cette phrase, Shuu dit « kamo »)


Comashipping suite-
CS
albastella
(cette fois en fr parce que la flemme)

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


"... Satoshi."

S'il y avait bien une personne qu'il ne s'attendait pas à rencontrer de façon aussi soudaine, c'était bien lui. Ça n'arrive que dans les dessins animés, ce genre de coïncidences...

"Oii, Sh... Shinji ! Ca fait si longtemps !
- Ou... Ouais, ça fait longtemps.
- Et tu viens de gagner le badge ? C'est trop cool ! Je voulais gagner mon badge aujourd'hui, mais il est trop tard...
- Hm... Et tu vas intégrer la ligue de cette région ?
- Oui ! Oh, toi aussi Shinji ? C'est super ! On va encore pouvoir faire des combats brûlants ! J'ai super hâte !"

Shinji et Satoshi, se dirigèrent en direction du centre Pokémon en se donnant des nouvelles de leurs Pokémon respectifs. Satoshi était particulièrement interessé par ce que devenait Elekible, et Pikachu écoutait d'une oreille attentive. Shinji lui dit que tous ses Pokémon devenaient de plus en plus forts, ce qui n'étonna pas Satoshi, commentant qu'il n'en attendait pas moins de lui. Shinji, de son côté, demanda comment se portait Goukazaru. Il souriait en entendant de bonnes nouvelles à propos de son rival, et lorsqu'ils arrivèrent au centre pokémon, Satoshi présenta son rival à ses amis puis ils allèrent s'assoir à une table à deux.

"Shinji, qu'est-ce que tu as fait après la ligue ?
- Le battle frontier. C'est un défi compliqué, mais intéressant.
- Et comment ça s'est passé ?
- J'en suis venu à bout. Le combat contre Jindai m'a posé quelques problèmes, mais je m'en suis sorti au final. Et toi, qu'est-ce que tu as fait depuis la dernière fois ?
- Je suis allé à la ligue isshu, et j'ai terminé dans les best 8.
- Je vois."

Shinji souriait chaleureusement. L'entousiasme de Satoshi lui donnait presque envie de dire quelque chose comme "tu as fait de ton mieux, félicitation", mais il préférait se contenter de lui adresser un sourire. Satoshi le questionna sur ses combats du Battle frontier et semblait émerveillé autant que submergé de souvenirs. Il lui parla aussi de ses études des styles de combat, de l'évolution du sien, expliquant ses stratégies au Battle frontier et notamment l’intérêt qu'il avait porté aux styles de combats des plus grands dresseurs de l'histoire ainsi qu'à celui des coordinateurs.

"... Aaah, à parler de combats comme ça, moi aussi j'ai envie de m'y mettre ! T'en penses quoi, on se fait un combat là, maintenant ?
- Il est un peu tard pour ça, il est déjà 21h...
- Ah, c'est vrai ! Pourquoi le temps passe si vite, on ne s'est rejoins qu'à 17h... Maintenant que j'y pense j'ai super faim ! On devrait aller manger quelque chose !"

Satoshi allait se diriger vers le restaurant du centre Pokémon, lorsqu'une pensée stoppa son élan et il se retourna.

"... Ah, au fait, demain, tu viendras voir mon combat à l'arène ?
- .. Je viendrai, bien sûr.
- Génial ! Je vais me donner à fond, tu vas voir !"

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

... ce sera tout.

Little headcanon for Kirika
CS
albastella
This limited place in asks and on peut pas aller à la ligne (sorry sometimes my mental english traductor says NO) so wow.
I don't know who are the gym leaders of kalos nor the town's names and I don't care for the moment. just. comashipping.

____________________________________________________________________________________________

Satoshi arrived in the first city with a gym in Kalos with his new companions and stepped in the Pokecenter. The sat down and started watching the tv which was turned on and something caught Satoshi's attention.

"And we are Kalos TV, in front of the Pokemon Gym where the leader has just been defeated by a young challenger coming from Tobari City, a in the far away region of Sinnoh !

He rose his head towards the little screen and listened carrefully as he heard this familiar name, then a voice confirmed his doubts. At this moment he stood up and started running to the door.

"Satoshi, where are you going in such a hurry ? We've just arrived !"

Which he just responded, without looking back.

"I... just need check something !"

He ran as fast as possible to the Gym, and when he arrived there, the journalists were gone, and the trainer was saying goodbye to the champion, who noticed Satoshi, breathless.

"Hey, are you a challenger too ? I'm sorry, I can't battle right now, so come back tomorow please !"

Satoshi didn't answer, and the trainer who was turning his back to Satoshi turned the head, just in order to check if he was right. He finally turned to him, and with his cold and deep voice, he only said one word.

".... Satoshi"
_________________________________________________________________________________________

.... nothing more.